Les Talismans

Le Pantacle

Pantacle magique

Le « pantacle », dérivé du mot grec pan, le « tout » -à ne pas confondre avec le « pentacle », dérivé du grec penta, « cinq », qui correspond à un cercle englobant l’étoile à cinq branches, ou « pentagramme »-, est un talisman universel qui contient « tout ». Il est, sous une forme imagée pouvant prendre l’aspect d’un sceau, d’un carré magique ou d’un cercle d’invocation, une matérialisation du macrocosme.
Plus que l’amulette ou le talisman, destinés à protéger l’individu qui les porte, le pantacle est un véritable « émetteur fluidique ».

Le pantacle comporte généralement des inscriptions magiques composées de lettres hébraïques, *ésotériques, de mots latins ou grecs ou de signes tels que des triangles, des carrés, des étoiles à cinq ou six branches, etc. On en trouve des représentations imagées dans la plupart des livres et grimoires magiques. Collin de Plancy décrit de façon précise la manière de composer un pantacle :
« Les pantacles doivent êtres faits le mercredi, au premier quartier de la lune, à trois heures du matin, dans une chambre aérée, nouvellement blanchie, où l’on habite seul. On y brûle des plantes odoriférantes (*aromatiques). On a du parchemin vierge, sur lequel on décrit trois cercles l’un dans l’autre, avec les trois principales couleurs : or, cinabre et vert ; la plume et les couleurs doivent êtres exorcisées. On écrit alors les noms sacrés, puis on met le tout dans un drap de soie. On prend un pot de terre, où on allume du charbon neuf, de l’encens mâle et du bois d’aloès, le tout exorcisé et purifié ; puis, la face tournée vers l’orient, on parfume encore les pantacles, avec les espèces odoriférantes, et on les remet dans le drap de soie consacré pour s’en servir au besoin.
On ne peut faire aucune opération magique pour exorciser les esprits sans avoir ce sceau, qui contient les noms de Dieu. Le pantacle n’est parfait qu’après qu’on a renfermé un triangle dans les cercles ; on lit dans le triangle ces trois mots : formatio, reformatio, transformatio.
A côté du triangle est le mot agla, qui est très puissant pour arrêter la malice des esprits. Il faut que la peau sur laquelle on applique le sceau soit exorcisée et bénie ; on exorcise aussi l’encre et la plume dont on se sert pour écrire les mots que l’on vient de citer. »

*Pour fabriquer des pantacles talismans magiques, on a généralement besoin des données de la personne pour qui il sera destiné, certains renseignements, tels que son nom, sa date de naissance, son retranscris sur le pantacle (avec des scriptes et symboles magico-religieux) et on fait un rituel personnalisé (avec correspondances occultes) pour le lier à ce dernier. Dans les cours de notre école, vous connaîtrez la manière de fabriquer le pantacle et de le lier énergétiquement à la personne.
Au niveau des supports, divers matériaux peuvent être utilisés : papyrus végétal et animal, plomb, étain, mercure, cuivre, or (feuilles d’or), argent.
Pour les métaux, il faut se rendre chez un spécialiste et lui demander de découper un miroir aux dimensions désirées. Le verre, servant à la confection, est recouvert de mercure, sur lequel une enduit maintien ce métal (liquide à température normal). Dans ce cas, il convient de s’adresser à un miroitier et non un simple vitrier.

*Cependant, selon les traditions occultes (wicca traditionnelle, luciférienne, rose-croix, etc.) les procédés peuvent variés. Si vous faites partie d’un coven, vous connaîtrez la manière de le fabriquer qui vous sera révélée via le fameux Livre des Ombres de votre cercle occulte. Il est évident qu’il faut tenir compte des croyances spirituelles pour réaliser les symboles et formules magiques.
Il existe des pantacles créés avec des divinités païennes et anges noirs qui comportent des sigils les symbolisant, c’est le cas de notre école, et avec des génies et anges célestes, tradition de la kabbale par exemple.

Le pantacle de la déesse/démone Lilith

Pantacle de la Déesse Lilith

Dans la kabbale chaque génie comporte sa signature, de même que les sephirots et démons. Si nous faisions les comptes des 72 génies, nous nous apercevrions qu’il existe 5 jours, dans l’année, qui restent vides, ce sont eux que l’on accorde à LILITH. Cette période était représentée autrefois sous le nom de « Saturnales ».

Aujourd’hui, l’entité Lilith reprend plus de force avec la liberté sexuelle. Les jours qu’on lui attribue sont :

Le 15 Mars
Le 16 Mars
Le 17 Mars
Le 18 Mars
Le 19 Mars

Jours auxquels il convient d’ajouter, tous les quatre ans :
Le 29 février.

Pantacle du génie Hahaiah

pentacle_hahaiah

« C’est le génie du refuge, il domine les songes et révèle les mystères cachés aux mortels »

Ce génie apporte beaucoup de solutions à des problèmes très compliqués. C’est souvent durant le sommeil qu’il console et permet de découvrir la solution. Parfois, poussant plus loin, HAHAIAH fournit en effet des explications sur les grands mystères qui nous entourent. Il facilite également les découvertes.

On peut concevoir et consacrer ce pantacle seulement 5 jours dans l’année, ce sont :

Le 13 Janvier
Le 31 Mars
Le 11 Juin
Le 22 Août
Le 2 Novembre

On invoque plus facilement ce génie, durant ses jours de passage, quand le soleil est couché. On doit le faire à la lueur de 5 bougies (2 rouges et 3 noires) qu’on placera alternativement face au Nord. Puis on se mettra à genoux, assis sur les talons. Ne pas oublier de réciter la prière correspondante.

Rédigée par Clara, sorcière wiccane luciférienne (intermédiaire).

Source : Collin de Plancy, le dictionnaire infernal et Edouard Brasey, le Manuel du Sorcier.
Diane et Jack Coutela. L’art du Pantacle.

*+ Ajouts perso.

 

Wiccalucifera©2014.

 

Note : nous avons changé le nom de domaine de ce blog début 2018, de ce fait, nous avons perdu tous vos likes, n’hésitez pas à reliker !

La sorcière

Grande prêtresse Wiccane luciférienne. Je suis chercheuse en parapsychologie et spiritisme depuis 20 ans, et j'expérimente et me forme en sciences occultes depuis 10 ans. Ce site a pour but de diffuser mon savoir et expériences en ces disciplines qui me passionne.

Cet article a 4 commentaires

  1. Etant donné notre contact récent, je me suis demandé si mon pseudonyme, tel un détonateur nous vous auriez pas incité a écrire un article concernant les talismans, article que vous aviez sûrement déjà l’intention de rédiger auparavant. On va dire qu’il s’agit d’un phénomène de synchronicité. Je détiens en ma possession un talisman en bronze authentique d’époque médiévale voire gallo-romaine, le zodiaque et l’ouroboros y son dessus représentés. Cet objet n’a pas livré tous ces mystères et ne peut plus être utilisé. J’avais envisagé de l’offrir à un ami passionné d’hermétisme, il m’a dit de le garder.

  2. Etant donné notre contact récent, je me suis demandé si mon pseudonyme, tel un détonateur ne vous auriez pas incité à écrire un article concernant les talismans, article que vous aviez sûrement déjà l’intention de rédiger auparavant. On va dire qu’il s’agit d’un phénomène de synchronicité. Je détiens en ma possession un talisman en bronze authentique d’époque médiévale voire gallo-romaine, le zodiaque et l’ouroboros y sont représentés. Cet objet n’a pas livré tous ses mystères et ne peut plus être utilisé. J’avais envisagé de l’offrir à un ami passionné d’hermétisme, il m’a dit de le garder.

    1. Ave,

      Non du tout!!! Le pantacle est un sujet très important en luciférisme et wicca, déjà pour invoquer les entités.
      Pour votre talisman, c’est un objet rare, conservez-le, et surtout, essayez de le faire consacrer et magnétiser par une sorcière pour lui développer son pouvoir!

      Clara.

  3. Clara, Merci pour votre réponse, je la découvre juste à présent.
    Pour ce qui est du talisman, je pourrais éventuellement, tout d’abord , vous en faire parvenir un scan en MP. Vous me trouverez sur votre forum.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Translate »
×
×

Panier