Les différents types d’initiations

Les différents types d’initiations

Il existe plusieurs chemins pour s’initier aux arts occultes de la magie.

L’auto-initiation:

C’est à dire s’initier en solitaire à travers de bons livres. C’est la voie la plus difficile, et elle ne permet pas de prouver ses connaissances et expériences acquises dans le cas ou on souhaite faire de la sorcellerie notre métier. Le seul avantage que ce cheminement propose est qu’on peut évoluer à son propre rythme, mais on se sent assez vite bloqué dans son cheminement car la plupart des livres qui traitent de magie ne survolent cet art que de manière assez basique en répétant ce qui déjà été dit maintes et maintes fois.

Ajoutons à cela qu’il est difficile de savoir dissocier les étapes, bien souvent le sorcier en herbes ne sera pas par quoi commencer et risquera de se retrouver perdu face à toutes les informations disponibles sur le marché qui bien souvent d’ailleurs, ne dépasse pas le niveau de l’initiation. En plus au niveau de la pratique il n’y aura personne pour vous conseiller, vous évaluer et surtout corriger vos erreurs…

L’initiation avec un Mentor

Cette initiation est  plus basée sur la tradition orale ; une sorcière décide d’initier personnellement une personne voulant apprendre les secrets de la science interdite. Ce type d’initiation n’est possible que si il y a une parfaite confiance et complicité entre l’apprenti et son mentor. Le grand avantage de ce cheminement initiatique est qu’il est beaucoup plus motivent et peut créer un puissant lien d’amitié… En plus vous aurez de manière régulière des réponses à toutes vos questions, ainsi qu’un excellent suivit personnalisé au niveau de la pratique… Par contre le seul petit inconvénient c’est que ce cheminement demande une grande implication de soi ainsi que  beaucoup de disponibilités et de motivation. Ce type de formation est bien souvent gratuite, et il faudra être fort reconnaissant envers la sorcière qui prend de son temps pour vous transmettre son savoir.

L’initiation au sein d’un Coven Wiccan ou d’un cercle occulte

Cette initiation s’effectue au sein d’un cercle. Il a l’avantage de vous permettre de rencontrer d’autres passionnés de wicca et de sorcellerie comme vous, ainsi vous pourriez nouer des contacts intéressant et échanger vos connaissances avec d’autres frères et sœurs par l’intermédiaire de rencontre ponctuelles (sabbats, initiation, pacte avec une entité, stage de développement personnels et de pratique de rituels magiques…) et sur des forums privés subordonnés au cercle ou association spirituelle auxquels vous vous êtes abonnés.

Si vous vous intégrez assez facilement dans un groupe, alors pourquoi ne pas tenter l’initiation par un cheminement dans un Coven Wiccan. L’avantage est que vous êtres continuellement entraîné par la motivation du groupe, mais dans ce type de cheminement il faut aussi être assez prudent car on peut également vite tomber dans un milieu aux comportements sectaires et n’ayant aucuns liens avec la véritable philosophie Wiccane. Ce genre de milieux sectaire sont assez facile à reconnaître, car ils vous engagent sur une longue durée sans vous permettre de désabonner, ou alors avec difficulté.. .A titre d’exemple, notre coven vous permet de le quitter sur simple mail. C’est pourquoi il est important de bien vérifier les éventuels contacts des covens et associations qui proposent des cours. Évitez également tous les prétendus Coven qui vous proposent des cours initiatiques dans lequel il faut payer une somme  conséquente (le tarif ne doit pas excéder 500 euro l’année, car sinon les frais demandés ne suffiront pas seulement à payer les frais de l’association ( sites, référencements divers, rédaction des cours…). Bien entendu tout travail mérite salaire, et il est normal de rémunérer les personnes qui ont investi de nombreuses heures pour rédiger les cours (bien souvent nombreux) et les articles dédiés sur leurs sites. A noter que bien souvent les cours se font par correspondance, avec stages ponctuels dans certaines, contrôle d’étude et mémoire à rédiger à la fin de l’année. Vous recevez, à la fin de votre initiation un certificat de sorcellerie ou de prêtrise, suivant les degrés initiatiques effectués (un, deux ou trois ans).

Un inconvénient cependant: pour pouvoir adhérer au coven ou comme membre d’une association occulte, il vous faudra remplir un dossier et envoyer une lettre de motivation. Et il n’est pas certains que vous serez accepté au sein desdits cercles, car ces derniers tiennent plus à “la qualité de leurs membres, qu’à la quantité“.

Les trois degrés d’initiations dans les arts de la magie

Il existe différents degrés initiatiques en magie:

Il y a peu de personnes qui connaissent vraiment les trois degrés initiatiques de la magie, pourtant ces trois degrés de parcours initiatiques se retrouvent également dans d’autres secteurs tel que celui de la Franc maçonnerie, des Roses croix, le Dragon rouge, la Wicca luciférienne etc.

Chaque degré d’initiation comprendra toute une série d’enseignements théoriques ainsi que pratiques et se clôturera à la fin de chaque étapes effectués par un rituel de passage ; bien entendu il faut procéder par étapes sans sauter d’année, car l’étude sera de plus en plus complexe d’année en année et vous risqueriez de ne pas pouvoir suivra. En effet, l’enseignement de la sorcellerie comprend plusieurs matières étudiées: Paganisme et divers traditions liés, Alchimie, Phytothérapie, Pierres et métaux, Astrologie, Magnétisme, Chakras et énergies, Luciférisme, (et Satanisme dans certaines), Symbolisme, Spiritisme…Et chacune de ses matières se verra approfondies d’années en années, et si vous n’assimilez pas les bases, vous ne pourrez pas comprendre les cours qui vous seront transmis et vous risquez fort de vous décourager. D’autre part, même si vous avez étudié la magie de manière autonome à travers de nombreux livres, vous ne serez pas en adéquation avec le plan d’étude qui diffère d’un cercle à l’autre (chacun aura son programme personnel, ses exercices oraux et écrits…), et le protocole d’étude change d’un groupe à l’autre. Chaque étape étant également référencée différemment, vous ne comprendrez pas les termes évoqués (bien souvent des néologismes propres au cercle d’étude), l’organisation des cours, et la façon de pratiquer les exercices. Quoi qu’il en soit, toutes ces organisations spirituelles et philosophiques, dont la nôtre, ne vous permettrons pas de sauter une année et de passer “au niveau suivant”, sans avoir au préalable suivit le premier niveau initiatique.

 En magie les rituels de passages peuvent à chaque étape être comparés à une sorte d’ordination de titre…

Pour résumer, voici un petit descriptif des trois degrés d’initiations avec leurs rituels de passages :

Le premier degré comprend l’étude de la magie naturelle, le rituel de passage qui lui est associé sera “la Nomination”, c’est à dire acquérir son nom de sorcières, dans notre tradition, il obtient en plus le titre de “sorcier (ère) Wiccan Luciférien“.

Dans notre tradition, au bout de ce parcours initiatique, l’adepte obtient le titre de sorcier ou sorcière confirmée du premier degré, toutes les bases de l’art magique ainsi que les traditions et symbolisme qui lui sont liés seront étudier dans ce premier parcours.

Le second degré comprend l’étude de la magie cérémonielles covens ou Goétique (selon la tradition du cercle), le rituel de passage qui lui est associé sera “la Dédication”, c’est à dire faire ses vœux vis à vis de la Déesse.

Dans notre tradition, au bout de ce parcours initiatique, l’adepte obtient le titre de sorcier ou sorcière confirmée du deuxième degré. Dans notre tradition, il obtient le titre de “prêtre ou prêtresse Wiccan luciférien“.

Dans notre tradition, l’étude occulte sera approfondie, et de nombreuses matières seront ajoutés à l’année précédente, telles que certaines magie dites “particulières”, comme la magie rouge vampirique, la philosophie, le développement personnels et les rituels secrets du coven.

Le troisième degré de l’initiation comprend l’étude de la magie Céleste ou Divine, le rituel de passage qui lui est associé sera “le Grand Rituel”, c’est à dire acquérir la connaissance de la présence du féminin et du masculin sacré dans notre univers ! Au bout de ce parcours initiatique, l’adepte obtient le titre de “Grand prêtre Wiccan ou de Grande prêtresse Wiccane“.

Dans ce dernier parcours, le développement des pouvoirs paranormaux seront à l’honneur, dans notre tradition, nous commencerons à entamer la voie qui mène à “la connaissance divine”, au développement de notre pureté et à l’ablation définitive de nos instincts primaires.

Pour vous inscrire : cliquez ici.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Translate »
×
×

Panier