LE SABBAT MABON-20-21 septembre

Les Sabbats sont les fêtes païennes en relation avec le passage des saisons, les changements de toutes sortes (mort, vie…).

Dans cet article, je vais vous présenter le Sabbat Mabon.

 

 

Qu’est-ce que Mabon?

 

Mabon marque l’équinoxe d’automne où les jours et les nuits ont la même durée. Cette date prépare au rude hiver qui s’annonce avec le déclin du soleil et à l’arrivée des ténèbres.

Le Dieu est mort, sacrifié à Lammas pour assurer des moissons prospères. Il se prépare à quitter son enveloppe charnelle pour entrer dans le monde invisible.

Il renaîtra à Yule dans le ventre de la Déesse…

Dans les milieux agricoles, les paysans récoltent les produits que notre Terre Mère nous offre généreusement. C’est la période des raisons et des pommes, qui nous procurerons de doux vins acidulés et de généreux cidres agréablement sucrés qui agrémenteront nos repas quotidiens.

C’est une période également propices pour vénérer les déesses de la terre et de la fertilité, tout comme les déesses de l’amour.

On pourra ainsi rendre gloire à Artémis, Diane, Pomona et Aphrodite en leur offrant les pommes (les pommes sont associées à l’amour et à l’élément eau) et les raisins (les raisins sont souvent associés à l’abondance et la fertilité et à l’élément terre. ) que nous cueilleront spécialement pour elles.

On pourra également profiter des pommes pour créer un pentagramme si nous en sommes démunis. Pour cela, il suffit de la couper horizontalement car elle renferme un pentagramme en son centre lorsqu’on la coupe.

Mabon est la période recommandée pour réaliser des rituels de fertilité (avoir un enfant), d’amour (rechercher l’âme sœur) et se livrer à l’introspection personnelle afin de mieux se connaître.

La divination lors de ce sabbat sera également bienvenue lors de ce sabbat. .

Pour rendre hommage à la Terre, il ne faut pas oublier de trier ses déchets, économiser l’eau et l’électricité, voire de ramasser les ordures près de chez vous (plages, rivières, lacs, bois…). Non de la ville, les nettoyeurs s’en chargeront… (Je ne parle pas des tueurs! lol)

 

Fêter Mabon 

 

La nappe d’autel doit être de couleur verte à marron foncée, pour symboliser les ténèbres qui s’annoncent et le repos de la Déesse. Les chandelles dans les mêmes tons monochromatiques.

Sur l’autel sacré, on placera les offrandes et les produits de la Terre que vous avez recueillis : pommes et pommes de terre, mûres, noisettes, marrons, fleurs de tournesol, premières grandes feuilles tombées à terre. Ainsi qu’un calice de vin rouge ou de cidre de pommes.

On pourra en plus tresser une couronne de chêne et y accrocher des glands, c’est un puissant symbole d’abondance et de prospérité.

Équinoxe d’Automne, extrait du Livre des Ombres

L’autel devrait être décoré par des symboles de l’automne, pommes de pin, glands et feuilles de chênes ou des épis de blé. Traditionnellement, il devrait y avoir sur l’autel un feu ou de l’encens en train de brûler. Après la purification usuelle, les gens se tiennent en cercle, homme et femme, de façon alternée. Le Mage à l’Ouest de l’autel dans la position du Dieu.

La Grande Prêtresse se tient à l’est de l’autel, elle est face à lui [le Magus], et lit l’incantation.

« Adieu, Ô Soleil, lumière qui toujours revient.
Dieu caché, qui pourtant, toujours demeure parmi nous.
Il s’en va pour le pays de jeunesse,
passant par les portes de la mort,
pour conserver son trône, du juge des dieux et des hommes.
Le meneur cornu des hôtes de l’air.
Pourtant, alors que même les formes des Puissants Seigneurs des Espaces Extérieurs se tiennent invisibles autour du Cercle,
lui demeure ‘le seigneur en nous’.
lui demeure dans la semence secrète,
la semence de la nouvelle récolte,
la semence de la chair,
cachée dans la terre,
la merveilleuse semence des étoiles.
‘En Lui est la vie, et la vie est la lumière des hommes [Jean 1:4.]’,
ce qui n’est jamais né, jamais ne meurt.
C’est pourquoi, les Wicca ne pleurent pas, mais se réjouissent. »

La Grande Prêtresse va vers le Mage avec un baiser. Il pose l’Athamé et le fouet, et l’embrasse.

La Grande Prêtresse lui donne sa baguette, qui devra être Phallique, ou une branche surmontée d’une pomme de pin, un bâton de chevauchement (le bâton sorcier), ou un balai sorcière (anciennement le thyrse). Ils conduisent la danse, elle avec un sistre ou un hochet, lui avec la baguette, les gens les suivent. Ils dansent en faisant trois fois le tour du cercle. Puis on joue au jeu de la chandelle.

Gâteaux et vin.

Grand Rite si possible.

Danses et jeux.

Rédaction: Lilith donkere Hel.Wiccalucifera©2017.

Mes sources: connaissances personnelles, et livre de G-Gardner et la Magie Wicca (Wallace).

Don pour le travail bénévole: https://www.paypal.me/wiccalucifera

Note: depuis le changement de notre nom de domaine, nous avons perdu tous nos likes Facebook, n’hésitez pas à remettre un jaime!

 

La sorcière

Grande prêtresse Wiccane luciférienne. Je suis chercheuse en parapsychologie et spiritisme depuis 20 ans, et j'expérimente et me forme en sciences occultes depuis 10 ans. Ce site a pour but de diffuser mon savoir et expériences en ces disciplines qui me passionne.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Translate »
×
×

Panier