LA VOUIVRE

LA VOUIVRE

La vouivre est un démon ailé, un mixte d'animal et de monstre, vivant la nuit et visitant les vivants lors de leur sommeil. On en trouve des statuettes sur de nombreuses cathédrales de nos citées.La Vouivre-démon ailé


Recevez-vous des griffes mytérieuses sur votre corps le matin au réveil???
Si c’est le cas, il est possible qu’une vouivre soit dans votre chambre et qu’elle vous tourmente la nuit… Mais lisez donc l’article suivant pour en savoir plus sur ce sujet..

*******************************************************

La vouivre (ou wyverne) est une créature fantastique mythologique.

Elle prend la forme d’un dragon ou d’un serpent ailé, selon les traditions régionales ; souvent, elle est supposée porter une escarboucle sur le front.

En héraldique, elle est aussi appelée guivre.

Wikipédia

***********************************************************

Etymologie

Le mot Vouivre est issu du latin Vipera : la vipère, le serpent. Mais ce n’est qu’une des multiples formes qu’a données, selon les dialectes, l’étymon latin.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Vouivre-WLF.jpg.

Définition

Certains mythes prétendent qu’il s’agit d’un monstre moitié serpent, moitié dragon, voire chauves-souris. D’autres qu’il s’agit d’un monstre moitié femme, moitié serpent

Quand elle n’a pas de yeux, elle porte sur le front une escarboucle qui la guide comme un rayon lumineux jour et nuit.

Il est dit que lorsqu’elle se baigne, elle dépose son escarboucle sur la rive, et celui qui s’en apparera commandera à tous les génies pour se faire apporter les trésors enfouis dans les montagnes. Mais la vouivre est méfiante et jaillit de l’eau au moindre bruit pours’élancer vers celui qui trouble son bain, afin de l’étrangler avec sa queue de serpent.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Vouivre-démon-2-WLF.jpg.

Apparence

La Vouivre, conformément à l’étymologie du mot, est un serpent. Sa taille est variable : de quelques dizaines de centimètres à plusieurs mètres de longueur.

Elle dispose d’une énorme pierre précieuse d’une valeur inestimable, le plus souvent un rubis, appelé escarboucleparfois un diamant, et d’un éclat tel que lorsque la Vouivre vole, la nuit, elle laisse derrière elle comme une traînée de feu.

Elle possède également toujours deux grandes ailes de chauve-souris qui lui permettent de voler. Certaines vouivres sont pourvues de longues griffes. Elles ont aussi parfois de petites cornes sur le dessus de la tête ainsi que des yeux rouges.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Vouivre666-WLF-1.jpg.

Le mythe

Animal fantastique et légendaire, la Vouivre est insaisissable, aussi changeante dans sa forme que dans ses mœurs que l’inconscient des peuples et l’imagination des conteurs sans lesquels elle n’a pas d’existence.
On peut cependant retenir quelques traits caractéristiques permanents, qui forment comme le noyau de la légende.

Cet animal mythique, surtout évoqué dans les campagnes. Dans certaines parties du Jura, on l’appelait “Mélusine“, ce qui l’apparente au roman de Jean d’Arras (1387).

La Vouivre est aussi l’une des légendes des plus célèbres de Franche-Comté. Elle est mentionnée dans tous les ouvrages des folkloristes comtois. C’est Désiré Monnier qui, en 1818, dans son Essai sur “l’Origine de la Séquanie”, la mentionne pour la première fois dans la croyance populaire. L’auteur, qui se voulait un historien sérieux, déclare rapporter des traditions orales qu’il avait été amené à connaitre. Il présente la Vouivre sous sa forme la plus pure : serpent ailé, elle traverse la nuit comme un trait de feu et porte au front une escarboucle qu’elle dépose sur la rive quand elle va boire ou se baigner : celui qui pourait alors s’emparer du joyau serait à jamais riche et heureux. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Vouivre-2-WLF.jpg.

En réalité??

Pour ma part, je dispose d’une statuette représentant une vouivre dans ma chambre. Et il se trouve que depuis que je l’ai, elle apparaît “réellement” chez moi (ou du moins avec son corps énergétique). Quand je sors de mon corps charnel lors de mes voyages astraux, je la vois bien lorsqu’elle se manifeste. Une fois je l’ai vu voler au-dessus de mon lit, et une autre fois, elle se tenait près de moi, j’étais alors sortie partiellement de mon corps charnel, et mon corps astral se trouvait au-dessus de mon corps physique, là, j’ai vu ses yeux, ils étaient d’un rouge éclatant!! Aussi, il y a quelques temps, alors que je m’apprêtais à m’envoler (je venais de m’extraire de mon corps charnel.), sur ma gauche, j’ai entendu des bruits de monstres près de moi, (il est rare que j’entende les esprits, car je ne suis pas médium auditive, mais sensitive et légèrement visuelle, mais quand je sors de mon corps charnel, je les entends plus facilement, très certainement à cause du fait que l’audition astrale est plus vive lorsque l’on est hors de son corps physique...), j’ai donc regardé à ma gauche, et làn j’ai vu une dizaine de vouivres, relativement petites qui hurlaient sans cesse d’une façon abomminable, ces bruits je ne les oublierai jamais, ils étaient atroces, c’était véritablement des monstres dans tous les sens du terme, on aurait dit que leur soufrance était telle que cela les rendaient furieuses et cruelles. À ce moment-là, j’ai eu si peur que je suis retournée direct dans mon corps physique !!!   Souvent aussi, moi-même et mon amie, constations des griffures sur notre corps charnel le matin au réveil, mon ex aussi (qui partageait ma vie) avait la même chose. Pourtant, je n’ai pas des ongles longs et rien ne peut me blesser au niveau de mon lit… Il semblait donc que ce soit bien la vouivre. D’ailleurs, pour en être certaine,  j’ai analysé la taille des griffures qu’elle a engendré sur mon corps physique et il se trouve qu’elles correspondent à la largeur des griffes de la vouivre (donc de la statuette située dans ma chambre qui la représente). J’ai remarqué qu’elle me griffe depuis que j’ai acquis une certaine sagesse spirituelle. Je ne comprenais pas pourquoi elle s’en prenait gratuitement à nous, c’est pourquoi, Il y a peu de temps, j’ai décidé de lui parler face à face : je lui ai dit ne rien à voir contre elle, que je ne suis pas contre les ténèbres, mais que mon souhait est d’accéder à la sagesse ultime et d’être au dessus du bien et du mal, et que si elle détestait les humains, je pouvais la comprendre, du fait que nombreux sont cruels, ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’on dit que “beaucoup iront en enfer et peu au paradis !” Il y a en effet davantage de gens méchants que de gens gentils, et actuellement, on constate qu’il y a une nette dissociation qui se marque entre les deux, et on voit que les gens méchants n’aiment pas les gens gentils, qu’ils les rendent mal à l’aise… – Mais entre nous ce n’est pas pour ça qu’il faut être comme eux, restez comme vous êtes surtout, affirmez vous ! –  Pour en revenir à mon propos, je lui ai dit aussi que si elle aimait les animaux, et la planète je ne la détesterais pas et que je conserverai sa statue. Il est vrai que le jour où je l’avais achetée, j’étais en pleine confrontation avec les ténèbres, le bas astral et la part sombre de mon être, et dans cette optique, j’invoquais les entités sombres dans l’espoir de pouvoir ensuite les vaincre et de pouvoir mieux appréhender le mal en tant que tel, bien que dans ce dernier, il y a du bien aussi… Mais vous me comprenez, je pense… Et cette vouivre symbolisait ma sombre trajectoire du moment. Mais par la suite, j’ai évolué vers le moyen astral, la contemplation, la zen attitude, etc. Et j’ai donc voulu un temps m’en débarrasser, je l’avais même dit à mon ex de l’époque, mais ensuite j’avais oublié, puis j’y avais repensé et j’avais reformulé cette même idée à la nouvelle personne qui partage ma vie; il se trouve que la vouivre a dû entendre nos propos, car c’est justement à partir de ce jour-là qu’elle s’est attaquée à nous sans cesse, non seulement à mon ex et à moi-même mais aussi à ma nouvelle amie! Parfois, nous recevions même des morsures sur notre corps  ! En général, mes entités me protègent de toutes entités négatives, mais là, j’ai la nette impression qu’elles ne peuvent rien faire contre cette vouivre, est-ce parce qu’elle ne vit pas dans la même dimension qu’elles ? Où est-ce parce qu’au fond de moi-même, je l’apprécie quand même, et mes entités sachant cela, laisse faire ? D’ailleurs malgré mon intention de m’en débarrasser, je ne l’avais jamais fait, pourtant cela fait déjà quelques années que je le souhaitais. Toujours est-il que depuis que je me suis adressée à elle en toute transparence elle ne nous attaque plus.

Comme on peut le voir à travers “mon histoire”, avoir une représentation de quelque chose, ou d’un être, l'”attire à nous”, car celle-ci génère une sorte d’égrégore, et son symbole représente une forme d’invitation à le recevoir chez soi. Ainsi, faites bien attention à vous munir de “choses” que vous affectionnez particulièrement et dont vous connaissez bien les “attributs”. Ces derniers doivent, bien évidemment “collés à votre façon de penser, à votre évolution spirituelle du moment”.

**Rédaction : Lilith donkere Hel

Wicca lucifera©2019.

Vous souhaitez soutenir notre travail bénévol? Vous pouvez envoyer un don ici.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Vouivre-démon-WLF.jpg.

LA LÉGENDE DE LA VOUIVRE

Description de ce livre

Ce manuel raconte la légende du monstre de la Vouivre, qui hantait les populations des villages.

Accord de licence

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.
Licence Creative Commons

Licence Creative Commons

Vouivre sculpté sur cathédrale en France
Vouivre en France

La sorcière

Grande prêtresse Wiccane luciférienne. Je suis chercheuse en parapsychologie et spiritisme depuis 20 ans, et j'expérimente et me forme en sciences occultes depuis 10 ans. Ce site a pour but de diffuser mon savoir et expériences en ces disciplines qui me passionne.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Translate »
×
×

Panier