Histoires de Poltergeists

Chute de pierres brûlantes

Les jets de pierres sont très fréquents dans les cas de Poltergeist (d’esprits frappeurs). Ces pierres sont souvent brûlantes ou au moins tièdes.

Une rue de Birmingham, en Angleterre, fut soumise à des chutes de pierres continues pendant plusieurs années.
Les maisons des environs subissaient de tels dégâts que la police dut intervenir. Elle monta une opération pour tenter de découvrir la clef du mystère. Mais, malgré tout le matériel sophistiqué, une équipe d’officiers expérimentés et des milliers d’heures de travail, les chutes de pierres continuaient toujours.
On ne trouva aucune empreinte sur les pierres, ni aucune trace de terre ou de fibre. On aurait pu penser que les pierres avaient été lavées.

En 1960, au Brésil, une pluie de pierres venues de nulle part s’abattit sur un groupe de gens qui se tenait sur le bas-côté d’une route.
Ils allèrent au commissariat et lorsque le policier arriva sur les lieux, il fut accueillit par une nouvelle pluie de pierres chaudes.

Les poltergeist et la psychokinèse

 

Les phénomènes liés aux esprits frappeurs sont presque toujours en relation avec la présence d’un enfant ou d’un adolescent dans la maison. Dans les autres cas qui s’avèrent ne pas être des plaisanteries, on ne connaît pas la source du phénomène.

En général, ces phénomènes ne durent pas plus de deux mois mais il y a de nombreuses exceptions à cette règle.

Il faut remarquer que les esprits sont souvent attirés par des personnes empathiques et sensibles, et aussi les enfants et adolescents; comme ces derniers ne sont pas encore bridés par l’éducation et le système (tendant à développer hélas, le cerveau gauche au détriment du cerveau droit), ils sont davantage influencés par les esprits.

Les chercheurs en parapsychologie ont émis l’hypothèse que la psychokinèse, l’aptitude à agir sur les objets par la seule force de l’esprit, pouvait expliquer les manifestations.

Jusqu’à présent, les cas plus ou moins étudiés de psychokinèse sont beaucoup moins spectaculaires. Certaines personnes, comme la Russe Nina Kulagina, pouvaient déplacer de petits objets sur de très courtes distances (cas non étudiée de manière vraiment scientifique dans les années 1960).

Ces démonstrations restent à vérifier sous contrôle scientifique car Uri Geller, célèbre dans les années 1970, s’est avéré n’être qu’un habile prestidigitateur, pris en flagrant délit de tricherie.

Certains chercheurs ont imaginé que les Poltergeists utilisaient une source d’énergie mais on ne sait pas laquelle.

Si ces phénomènes n’ont rien de paranormaux, ils conservent cependant pour l’instant tout leur mystère. Ce mystère est, de mon point de vue, certainement lié aux capacités inconnues de notre cerveau.
Le jour où les scientifiques perceront tous les mystères du cerveau humain, nous saurons comment faire bouger des objets à distance.

Ces facultés ne semblent pas conscientes dans les cas étudiés et se manifestent principalement sous une forte émotion ou perturbation émotionnelle.

Il nous reste à savoir ce qui régit, dans notre cerveau, cette faculté, afin de pouvoir la maîtriser.

Quoi qu’il en soit, il semble bien que les phénomènes en rapport avec les poltergeists (esprits frappeurs) sont liés aux entités et parfois aussi, en rapport avec des personnes ayant le don de télékinésie.

En toute franchise, je ne peux trop m’affirmer à ce sujet. D’une part, je ne dispose pas de ce don (je suis médium-magnétiseuse et sorcière), et je n’ai pas trop étudié cette discipline, contrairement aux autres domaines de la parapsychologie que j’étudie depuis plus de 20 ans maintenant.

Mais il faut savoir faire la part des choses. En effet, j’ai constaté que les esprits ont la capacité d’intervenir sur notre monde matériel, il se trouve que mes entités, (et d’autres: des visiteurs), bougent régulièrement (quotidiennement) des choses (objets en tous genres) chez moi et dans mon Temple Sorcière. J’en ai donc eu les “preuves directes”.

Bien entendu, ce ne sont pas là des “poltergeists“, puisqu’ils n’insistent pas et font rarement bouger un objet deux fois de suite. Mais la seule différence réside en l’acharnement. Les poltergeits seraient donc des “esprits énervés” si je peux dire, voire méchants, des troubles fêtes.

Ainsi, si les esprits ont cette faculté, ces phénomènes pourraient bien dérivés d’entités et pourquoi pas aussi, de personnes ayant des capacités psychokinèses qu’ils ignorent.

Rédaction: Lilith donkere Hel

Articles de mon ancien blog.

Wiccalucifera©2012.

Les articles de ce blog demandent beaucoup de temps, de travail et de recherches. Soyez chics, faites un don: cliquez ici.

La sorcière

Grande prêtresse Wiccane luciférienne. Je suis chercheuse en parapsychologie et spiritisme depuis 20 ans, et j'expérimente et me forme en sciences occultes depuis 10 ans. Ce blog a pour but de diffuser mon savoir et expériences en ces disciplines qui me passionne.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Translate »

La livraison de nos produits est gratuite en France! Ignorer

×
×

Panier