Définition de la magie occulte

Définition de la magie occulte

 

Définition de la magie occulte

Définition de la magie

 

Le terme magie désigne plusieurs variantes. Dans le langage populaire la magie désigne l’art du spectacle et par extension la prestidigitation. Mais dans le langage occulte, la magie désigne l’art d’effectuer des changements, d‘influencer à distance en agissant sur les énergies de la nature…

On peut citer comme magicien relativement connu Merlin l’enchanteur, Agrippa; Eliphas Levi, Alester Crowley

La magie se classe par couleurs, ainsi tous les objectifs ayant des buts altruistes, visant la santé, le bonheur familial par exemple se classeront en magie dite “blanche“. A contrario, les techniques magiques ayant but de nuire, de renvoyer le mal, se classeront dans la catégorie dite “noire“. Il existe aussi d’autres catégories, comme la magie rose, touchant aux domaines de l’Amour, de l’affection, de l’amitié durable… Ou encore de la magie rouge, visant les rituels sexuels, comme par exemple stimuler la libido… La magie rouge peut aussi être subordonné à la magie noire, si ces buts visent la destruction d’un couple, l’infertilité ou encore l’impuissance masculine

D’autres types de magie existent, mais ces derniers s’orientent plutôt sur “la manière” d’effectuer les rituels magiques. Ainsi lorsque le sorcier utilisera des plantes pour effectuer ses pratiques occultes, on parlera de magie verte. Si celui-ci s’oriente davantage vers les éléments, on parlera de magie “élémentale“.

 

sorciere dans payasage bleuté

 

Quelles connaissances exigent le métier de magicien?

 

D’une façon générale, un sorcier se doit de connaitre parfaitement les sciences occultes en générale. Car il devra utiliser ses pouvoirs mentaux de façon optimum (il lui faudra donc apprendre à développer ses facultés PSI), pour cela il devra étudier la parapsychologie (mentalisme, télékinésie, hypnose, méditation…),  il devra aussi utiliser des plantes et des minéraux pour créer ses Amulettes (pochettes de plantes) et Talismans (portes-bonheurs faits généralement de métaux et de minéraux), pour cela, des études en phytothérapie, oligothérapie,  et en alchimie s’avère indispensables, de même cela lui sera utile pour invoquer les entités car il devra faire brûler de l’encens approprié à la sphère de l’entité (il devra donc connaitre les résines de plantes, mais aussi les esprits qu”il invoque (Divinités, anges célestes ou ténébreuses, élémentaux etc.); ainsi des notions de spiritisme (voire de démonologie si celui-ci s’adonne à la Goétie) sont incontournables. Un sorcier utilise aussi parfois des méthodes de divinations pour pouvoir mieux cerner la situation pour laquelle il travaille ( ou comprendre la personnalité de ses consultants), il lui faudra donc apprendre quelques méthodes de divinatoires comme la cartomancie (tirage des cartes, comme les Oracles, Tarots …) des runes ou encore de la boule de cristal pour ne citer que ces méthodes (car il en existe plusieurs…).

 

Vous souhaitez vous initier à la magie naturelle et devenir sorcier (sorcière) ? Cliquez ici pour vous inscrire !

 

Enfin, un sorcier doit sans cesse se cultiver, car la parapsychologie et la physique quantique évoluent constamment et sans cesse nous apprenons de nouvelles choses, dont certaines remettent en cause beaucoup de préjugés. Il doit aussi évoluer vers la connaissance, car il symbolise le “Sage”, celui qui ose dépasser les frontières de l’inconnu et qui  a le courage de surpasser sa peur pour s’aventurer vers d’autres dimensions qu’il ne connaissait pas auparavant, et qui sont habitées par des êtres spirituels faits d‘éther, de périsprit, antagoniques à sa nature charnel… Outre cela, il doit bien entendu apprendre à se désincorporer de son corps charnel pour se rendre dans ces mondes inconnus, où la matière telle que nous la connaissons, n’existe pas. Pour cela, il se doit d’étudier et de maîtriser aux mieux ses chakras pour pouvoir voyager en astral. Car la clef de la Connaissance est en relation avec la maîtrise des énergies du fait que le sorcier les influences et entre en symbiose avec les énergies cosmiques.

Un bon Mage est capable de ne faire qu’Un avec la matière primordiale, le 5ème élément qu’est l’éther.

 

Rédaction : Lilith donkere Hel

Wicca lucifera©2012.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Translate »
×
×

Panier